Le débat sur la nouvelle Constitution est loin de s’estomper, notamment chez les promoteurs de cette idée qui divise. Le RPG Arc-en-ciel, le parti au pouvoir en Guinée, y tient coûte que coûte et l’a réaffirmé à l’occasion de son assemblée générale hebdomadaire, tenue ce samedi 13 juillet 2019. La séance a été présidée par M’Bany Sangaré, secrétaire général de la jeunesse du parti, en présence d’autres cadres, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Bangaly Camara, membre du bureau politique national,
Bangaly Camara

Dans son intervention, Bangaly Camara, membre du bureau politique national, a remercié la jeunesse du parti pour la forte mobilisation du dimanche dernier pour soutenir le projet de nouvelle Constitution. « Le président Alpha Condé vous remercie vivement. Vous savez, la force d’une structure, les piliers d’une structure, c’est la jeunesse. Le président Ahmed Sékou Touré disait que la jeunesse a toujours raison. Et, c’est pourquoi il a accordé beaucoup d’importance à l’émancipation de la jeunesse et des femmes. Si nous parlons devant vous aujourd’hui, c’est grâce à l’héritage que ceux-ci nous ont donné. Donc, le RPG aussi, dès son avènement en Guinée ici, a été supporté, soutenu par la jeunesse. Parmi eux, il y a M’Bany Sangaré. Nous, on était dans la trentaine, on était devant le combat. On n’avait peur de rien, parce que quand tu hésites trop, Dieu même ne te regarde plus. Le chasseur qui va en brousse, s’il hésite trop, il ne tirera jamais un gibier. A notre temps, on n’hésitait pas ; quand on veut agir, on agit. Et si aujourd’hui la jeunesse se lève, pour nous montrer qu’ils sont nos héritiers devant nous-mêmes ; vraiment, nous sommes très contents et nous sommes rassurés que le RPG vivra longtemps. (…) Vous voulez qu’on ait une nouvelle Constitution, parce que vous avez vu que l’actuelle Constitution est parsemée d’insuffisances. La Constitution qui a donné naissance à la République de Guinée, ce n’était pas la Constitution de la Guinée. C’est la Constitution du gouvernement français qui a donné naissance à la République de Guinée, parce qu’on n’avait pas de constitution », a tenté de se justifier monsieur Camara.

Parlant de la visite en Guinée du président libérien, Georges Wéah, M’Bany Sangaré a expliqué que ce déplacement, qui a duré 3 jours, vise à promouvoir les rapports de bon voisinage entre nos deux pays. « Pendant cette visite, le président du Libéria a commencé par se rendre au Port Autonome de Conakry (PAC) à travers toutes ces installations modernes que le professeur Alpha Condé et tout le gouvernement de la 3ème République ont bien voulu apporter à la vitrine économique de notre pays. Je crois que la délégation libérienne a bien été émerveillée. Car, elle a constaté qu’il y a beaucoup de changements au PAC à travers les installations de Bolloré, les installations portuaires de FRIGUIA et les installations du port conventionnel. Après, la délégation libérienne a été conduite dans les différents barrages en construction dans notre pays, à commencer par le barrage de Kaléta, le barrage Souapiti et Amaria, pour apprécier les grands travaux en cours en République de Guinée. Ensuite, la délégation libérienne a été conduite à Boké et à Kamsar où elle a visité les différentes compagnies minières qui évoluent sur le terrain dans la zone minière de Boké. Cela doit nous dire que le Chef de l’Etat est un panafricain qui pense beaucoup à l’Afrique et raffermi tous les jours les liens d’amitié qui lient notre pays autres pays de l’Afrique », a-t-il expliqué.

Lansana Komara, ministre de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle,
Lansana Komara

Pour sa part, Lansana Komara, ministre de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, a invité les cadres du parti à se mobiliser davantage afin de faire gagner le RPG Arc-en-ciel aux prochaines élections. « Nous vous demandons, au nom de la direction nationale du parti, de rester toujours mobilisés. Nous savons que le RPG Arc-en-ciel est un grand parti, un parti mobilisé, ce qui a fait que jusqu’au jour d’aujourd’hui, vous avez gagné toutes les élections en République de Guinée. C’est une réalité. Vous savez, les battus ont toujours des arguments. Ils diront, c’est parce qu’ils ont été trichés à gauche, à droite. Ce qui est clair, c’est qu’ils ont toujours été battus à chaque élection. Ça, c’est parce que vous vous êtes mobilisés. Tendez la main aux autres, parce que les échéances qui arrivent, le Référendum et les autres échéances, nous sommes convaincus que le RPG va rafler l’écrasante majorité », a laissé entendre monsieur Komara.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin