Les vols par effractions se multiplient et font de plus en plus de victimes à Faranah. Le dernier cas en date est survenu dans la nuit du mardi au mercredi, 17 juillet 2019, au quartier Abattoir 2, dans la commune urbaine. Des individus non identifiés ont soustrait frauduleusement deux motos pendant que leur propriétaire dormait. La victime s’inquiète de la montée en puissance du banditisme et dénonce le laxisme des services de sécurité, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Faranah.

Mamady Anna Oularé alias « MAO », professeur de Mathématiques au lycée Gamal Abdel Nasser de Faranah, est la victime de ce cambriolage nocturne. Les voleurs ont profité de son sommeil pour ouvrir son magasin et enlever deux des quatre motos qui y étaient garées. « Le mardi soir, après les révisions, je suis rentré à 21 heures, très fatigué, à la maison. J’ai garé ma moto dans le magasin et j’ai fermé pour aller me coucher.

C’est une moto toute neuve que je viens juste d’acheter et qui n’avait pas encore de plaque d’immatriculation. Il y a avait trois autres motos dont deux KTM dans le magasin. Lorsque le muezzin a appelé pour la prière de l’aube, je me suis levé pour prendre les ablutions et aller à la mosquée. C’est à ce moment que j’ai su que des gens sont venus nuitamment pour prendre les deux grosses motos et ont laissé les deux motos KTM sur place », a-t-il expliqué.

Ce vol vient s’ajouter à plusieurs autres enregistrés ces derniers temps à Faranah. Une situation inquiétante pour Mamady Anna Oularé qui se demande à quoi servent tous les services de sécurité présents dans la ville. « Je demande aux agents de sécurité de bien veiller à la sécurité des personnes et leurs biens. Les voleurs ont fait assez de victimes. Nous les citoyens, nous avons vraiment peur. On se demande vraiment ce que les agents des services de sécurité font à Faranah », a dit cette victime.

Reste à savoir quelle sera la réaction des services de sécurité de Faranah face à cette situation. Pour l’heure en tout cas, aucun responsable des différents cas de vols et de braquages, enregistrés ces derniers temps, n’a été retrouvé.

De Faranah, Bangoura Mamadouba pour Guineematin.com

Tel : 00224 620 24 15 13 / 660 27 27 07

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin