Djénabou Barry, 1ère de la région de Kindia au BEPC : « je prenais mon cahier comme mon amie »

Djenabou Barry, première de la région de Kindia
Djenabou Barry, première de la région de Kindia

Comme annoncé précédemment, les résultats du Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC) ont été publiés dans la journée d’hier, lundi 29 juillet 2019. Dans la région administrative de Kindia, c’est Djénabou Barry, élève au groupe scolaire Keitaya de Dubréka, qui s’est classée première avec la mention Très Bien. Au lendemain de la proclamation de ces résultats, un reporter de Guineematin.com a rencontré l’heureuse première qui n’a pas caché sa joie.

Djenabou Barry, première de la région de Kindia
Djenabou Barry, première de la région de Kindia

La joie est immense ce mardi, 30 juillet 2019, dans la famille Barry à Dubréka. Djénabou Barry, élève au groupe scolaire Keitaya de Dubréka, s’est classée première de toute la région de Kindia. Elle n’a pas caché sa joie devant cet exploit. « Aujourd’hui, je suis très contente d’être la première de la région de Kindia. Car, cette opportunité n’est pas donnée à tout le monde. Je suis fière de mon école et surtout de mon fondateur qui est toujours-là pour nous. Je suis aussi contente de ma famille, de mes professeurs qui m’ont beaucoup aidé à l’école, ils m’ont soutenu à l’école. Dès au début de l’année, ils m’ont fait savoir que je peux devenir première si je m’efforce et je me suis battue pour être la première de toute la région de Kindia », a-t-elle expliqué.

Djenabou Barry, entourée de son grand frère, du DPE et du fondateur de son école

Par ailleurs, Djénabou Barry a fait savoir que ça n’a pas été facile, mais avec les révisions, ça a réussi. « Je suis parvenue à me classer première en prenant mon cahier comme mon amie, en laissant toutes les choses qui me rendent heureuse pour être classée première. J’ai révisé matin et soir, je ne chômais jamais à l’école, je travaillais bien à la maison, comme l’école. Je révisais la nuit comme la journée. Après l’école, je reviens à la maison, je mange et je prends mes cahiers encore. Je n’avais pas de répétiteur à la maison, je révisais seule », a-t-elle ajouté.

Mamadou Hassimiou Barry, grand frère de la lauréate
Mamadou Hassimiou Barry, grand frère de la lauréate

Interrogé par notre reporter, Mamadou Hassimiou Barry, grand frère de la jeune fille, s’est réjoui du classement de sa sœur. « Je suis l’homme le plus heureux de la planète aujourd’hui, parce qu’il n’est pas donné à tout le monde de se classer premier de toute une région. Ma sœur est très intelligente. Elle a toujours été première depuis le primaire. Donc là aussi, elle s’est efforcée tôt, elle travaillait beaucoup à la maison. Elle ne chômait jamais à l’école. Et à la maison aussi ce sont les cahiers, elle était tout le temps avec ses cahiers », a expliqué monsieur Barry.

Kéléfa Keïta, fondateur du groupe scolaire Keitaya
Kéléfa Keïta, fondateur du groupe scolaire Keitaya

Abondant dans le même sens, Kéléfa Keïta, fondateur du groupe scolaire Keitaya, s’est réjoui que la première de Kindia vienne de son école. Selon lui, le rang de Djénabou Barry ne l’a pas surpris. « Je suis très heureux aujourd’hui pour ce résultat qu’elle a mérité à partir de cette école. Ça ne nous pas surpris parce qu’elle avait déjà fait ses preuves depuis le premier trimestre. Elle avait même eu un satisfecit pour ses brillantes études dont les témoignages sont aujourd’hui là à partir des photos qu’on a prises. Les révisions se passaient dans de très bonnes conditions à l’école avec ses professeurs. Les élèves ont bien été suivis et j’en suis heureux. Pour récompenser cette lauréate, à partir d’aujourd’hui, elle ne paiera plus de frais de scolarité dans mon école », a-t-il promis.

Ibrahima Sory Diallo envoyé spécial de Guineematin.com à Dubréka

Tél. : (00224) 621 09 08 18

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS