Nouvelle Constitution : Lansana Komara promet « la victoire du Oui à une écrasante majorité »

Le projet de nouvelle Constitution et les acquis du régime d’Alpha Condé ont polarisé les débats ce samedi, 03 août 2019, à l’assemblée générale du RPG Arc-en-ciel. L’occasion a été mise à profit pour rassurer les militants que le Oui va l’emporter largement au prochain vote pour le Référendum Constitutionnel. La séance a été présidée par Elhadj Ahmed Tidjane Traoré, membre du bureau politique national, en présence de plusieurs cadres du parti au pouvoir, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lansana Komara, ministre de l’Enseignement Technique
Lansana Komara, ministre de l’Enseignement Technique

En ce qui concerne le projet de nouvelle Constitution, le ministre de l’Enseignement Technique, Lansana Komara, s’est réjoui du fait que le débat est de plus en plus accepté par l’opinion. « Comme vous vous le constatez, le débat sur la nouvelle Constitution, qui était dans les crues, commence à pénétrer le cœur de l’écrasante majorité des guinéens. Vous vous souviendrez que depuis la déclaration du bureau national du parti par rapport à nouvelle Constitution, plusieurs déclarations ont suivi. Le peuple de Guinée est entrain de se lever comme un seul homme pour dire Oui à la nouvelle Constitution. Le jour j, où nous allons mettre les bulletins dans les urnes. Vous savez, des individus ont voulu prendre le peuple de Guinée en otage. Mais, c’est mal connaitre le peuple de Guinée, le peuple du 28 septembre. C’est ce peuple-là qui a voté le référendum le 28 septembre 1958 », a-t-il rappelé.

En outre, monsieur Komara est revenu sur la signature d’un protocole qui donne naissance à une coalition favorable à la nouvelle Constitution, regroupant notamment d’anciens opposants politiques. « La direction nationale du parti nous a mandatés hier pour signer un protocole d’entente, une grande coalition qu’on appelle Coalition Démocratique pour la Nouvelle constitution. Cette activité s’est déroulée à l’hôtel Kaloum, où tous les grands ténors du monde politique guinéen et de la société civile étaient réunis. Cette coalition comprend plus de 100 partis politiques et plus dune centaine d’organisations de la société civile, qui ont accepté de signer ce document. C’est ce qui prouve à suffisance que l’idée de nouvelle Constitution a pénétré le cœur de l’écrasante majorité des guinéens. Donc, militants du RPG Arc-en-ciel, vous devez savoir que le président Alpha a le soutien du peuple de Guinée, car aujourd’hui c’est tout le peuple de Guinée qui s’empare de l’idée de nouvelle Constitution. Mobilisons-nous, et nous sommes convaincus que le jour du vote, le Oui va dominer avec une écrasante majorité », a martelé le ministre.

Elhadj Cheick Tidjane Traoré, ministre conseiller à la présidence de la République
Elhadj Cheick Tidjane Traoré, ministre conseiller à la présidence de la République

De son côté, Elhadj Tidjane Traoré a fait les éloges du président Alpha Condé. « Le souci d’Alpha Condé, c’est de faire le bonheur du peuple de Guinée, qu’il y ait tout. Mais, le professeur Alpha Condé n’est pas malhonnête. C’est un homme honnête. Allez sur le net, vous regardez la liste des chefs d’États riches, vous verrez que le nom d’Alpha Condé n’est pas là. Son souci, c’est le bonheur du peuple de Guinée. Son souci, c’est chasser l’ignorance. Son souci, que tout le peuple de Guinée mange à sa fin. Son souci, c’est développer les infrastructures. Tout ce dont il rêve, c’est de voir le guinéen heureux », a laissé entendre le président de séance.

Kourouma Hadja Christine Sagno, présidente du Conseil d'Administration de l'ANAFIC
Kourouma Hadja Christine Sagno, présidente du Conseil d’Administration de l’ANAFIC

Abondant dans le même sens, la présidente du Conseil d’Administration de l’ANAFIC (Agence Nationale de Financement des Collectivités), madame Kourouma Hadja Christine Sagno, est revenue sur ses impacts pour les guinéens. « L’un des projets novateurs du chef de l’État, c’est d’affecter 15% des recettes minières aux collectivités locales. C’est une première, non seulement en Guinée, mais en Afrique. Et, les 15% dont je parle, c’est des milliards de francs guinéens. Ce qui prouve l’importance ou la particularité de l’ANAFIC, c’est que tout se gère dans la transparence. Vous partez maintenant voir le dernier conseiller, vous lui demandez, il vous dira qu’il a reçu 1 milliard 300 millions de FG. En février dernier, sur instructions du président de la République, l’ANAFIC a viré 1 milliard 350 millions dans les collectivités, au niveau de tous les maires. Il y a des maires des grands centres qui ont reçu 2 milliards 500, 2 milliards 600. La plus petite somme qu’on a virée dans les comptes des maires, c’est 1 milliard 350 millions de francs guinéens », a dit madame Kourouma Hadja Christine Sagno.

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Tél. 🙁 00224) 622919225 / 666919225

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS