Dans le cadre de l’exécution de son plan d’action 2019, l’Association Guinéenne pour le Développement Rural (AGDR), qui regroupe les ressortissants de la sous-préfecture de Porédaka, dans la préfecture de Mamou, a lancé une campagne de reboisement le samedi, 10 août 2019.

Ce sont huit mille plants qui ont été repartis entre les huit (8) districts de cette commune rurale située à 55 kilomètres de la ville de Mamou. La cérémonie s’est déroulée dans une grande ferveur à Porédaka en présence des autorités locales, de la notabilité et de nombreux anonymes, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Les ressortissants de la sous-préfecture de Porédaka, soucieux du développement socioéconomique de leur localité, conscients que ce développement ne sera que le fruit de leurs propres efforts, se sont lancés dans une vaste campagne de reboisement. Réunis au sein de l’AGDR, ils ont procédé à la distribution de 8000 plants à Porédaka le weekend dernier. La cérémonie a été lancée dans le district de Kolissoko, situé à environ 7 kilomètres de Porédaka centre.

Selon Mamadou Ciré Diallo, membre de la cellule de communication de l’AGDR, « les huit mille plants ont été distribués à tous les huit districts : Porédaka Centre, Bhouria, N’Diâré, Dar Es Salam, Sankaréla, Kolissoko, Tounkan et Donghol Djeydi. Chaque district a eu 1000 plants et une somme de 200 mille FG comme frais de nourriture pour les planteurs.

La mise en terre de ces plants de pôpos a commencé ce mardi, 13 août 2019, et c’est les différentes têtes de sources des différents cours d’eau qui sont ciblées par cette campagne de reboisement. On a assisté à une forte mobilisation des citoyens lors de la remise du samedi : le maire et ses adjoints, les présidents de districts et les chefs de secteurs ».

Par ailleurs, notre source ajoute qu’il a été procédé le même jour du samedi à la pose de la première pierre d’un marché dans le secteur de Bantanko, relevant de Kolissoko. « Après la pose de la première pierre du marché de Bantanko, il a été inauguré l’école primaire de Kolissoko qui est un don. Une école de 3 classes. Puis, il y a le bureau du district, un centre d’accueil et un logement pour les enseignants ».

Après l’enfouissement des plants ce mardi, les membres du bureau de l’AGDR présents à Porédaka vont effectuer une tournée le jeudi, 15 août 2019, dans les huit districts pour faire le constat de cette campagne de reboisement.

Pour rappel, Porédaka est une commune rurale à vocation essentiellement agropastorale. Elle a été le théâtre d’une bataille connue sous le nom de bataille de Porédaka, le samedi 14 novembre 1896, qui a opposé les hommes du dernier Almamy du Fouta Théocratique, Almamy Boubacar Biro Barry de Timbo, contre les colons français.

Après avoir perdu là son fils Ibrahima Sory, enterré à Bomba, à environ 3 kilomètres de Porédaka centre, Boubacar Biro, insuffisamment appuyé, trahi par certains de ses frères, a utilisé le terrain pour se diriger plus à l’Est. Il sera rattrapé et tué à Bôtôré, dans la sous préfecture de Niagara.

Porédaka est également le village de naissance de Diallo Telly, premier secrétaire général de ce qu’on appelait l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA). Il fut parmi les tout premiers élèves de l’école primaire de Porédaka, construite en 1932, grâce à la clairvoyance d’Alpha Saliou Diallo, chef de canton, dont « l’âme avait été fascinée par l’école des blancs » et qui voulait que les enfants de la contrée apprennent « l’art de vaincre sans avoir raison ».

D’autres illustres personnalités sont également natives de cette localité, à l’image de l’écrivain Thierno Monénembo ; Elhadj Saidou Diallo, ancien ministre du Contrôle Economique et Financier lorsque Lansana Kouyaté était à la primature ; Aliou Diallo, actuel Vérificateur Général à la Présidence de la République,…

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com