Les membres des démembrements de la CENI dans la préfecture de Dubréka ont prêté serment hier, mardi 03 septembre 2019. Une étape obligatoire avant leur entrée en fonction. Chacun d’eux est passé devant le tribunal de première instance de Dubréka pour prendre l’engagement de remplir pleinement sa mission conformément à la loi, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Sur les 130 membres de la CEPI et de la CECI de la ville de Dubreka ainsi que des CESPI des différentes sous-préfectures, un seul (malade) n’était pas présent à cette cérémonie. Tous les autres sont passés un par un devant le tribunal pour jurer sur l’honneur de remplir fidèlement et loyalement leurs fonctions, de n’obéir qu’à la seule autorité de la loi, de n’exercer aucune activité susceptible de nuire à l’indépendance, à la neutralité, à la transparence et à l’impartialité de la CENI, de garder scrupuleusement le secret des délibérations et du vote même après la cessation de leurs fonctions.

Marouane Baldé, substitut du procureur de la République près le TPI de Dubréka

Une occasion mise à profit par Marouane Baldé, le substitut du procureur de la République près le TPI de Dubréka pour le rappeler l’importance du serment et les conséquences de sa violation. « Le serment n’est pas un simple exercice … Le serment a un caractère sacré. Le serment a des conséquences : lorsque la personne qui prête serment se livrerait à des bavures ou serait en violation de ce serment, ce sont des infractions que nous poursuivons, nous le ministère public. La violation du serment est de nature à troubler l’ordre public comme le vol, comme l’assassinat, comme des infractions à la loi pénale. Le serment a un caractère obligatoire, sa violation entraîne des poursuites judiciaires… », a expliqué le représentant du ministère public.

Naby Sylla, président de la CEPI de Dubréka

A l’issue de la cérémonie, le président de la CEPI de Dubreka s’est félicité du bon déroulement des choses. Naby Sylla promet de respecter ce serment et de travailler conformément à cet engagement. « Cette prestation de serment s’est bien déroulée, dans des meilleurs conditions. Tout le monde a répondu sauf un élément malade qui n’a pas pu répondre. Maintenant, nous tâcherons de respecter notre serment et nous sommes entièrement disposés à remplir la mission qui nous sera confiée », a-t-il dit.

Cette cérémonie de prestation de serment sera suivie de la formation des membres des démembrements de la CENI, notamment sur leurs rôles et responsabilités dans le processus électoral.

Fatoumata Djouldé Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin