Le centre de santé de Lambanyi, dans la commune de Ratoma, très sollicité par les citoyens, est pratiquement inaccessible en période d’hivernage. A la moindre pluie, l’accès des lieux devient un casse-tête chinois pour les patients, employés et autres visiteurs, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Le centre de santé de Lambanyi est situé à côté des bureaux de la coordination régionale de la ville de Conakry pour la lutte contre le SIDA. La route principale qui mène à ce centre de santé est souvent impraticable à cette période des grandes pluies. Cette situation affecte sérieusement les citoyens, aussi bien les patients, les visiteurs que les employés de ce centre.

Certains citoyens, interrogés par le reporter de Guineematin.com, dénoncent cet état de fait et lancent un appel aux autorités. C’est le cas de Fatoumata Tounkara, rencontrée sur les lieux, qui loue le sérieux de cette structure mais se dit déçue de l’état de son environnement. « Moi, c’est ici que je viens pour me faire consulter lorsque je suis enceinte, ou lorsque je tombe malade, avec mes enfants. Et à chaque fois que je viens pour me soigner, je suis satisfaite. Mais, avec la situation de la route-là, je suis obligé de changer de lieu parce que cela fait plus de 10 minutes que je suis là, mais impossible d’entrer dedans. Je ne savais pas qu’il y a une autre route qui permet d’accéder dans le centre. C’est quand j’ai appelé une connaissance qu’on m’a indiqué un autre petit portail qu’ils ont ouvert pour les passants. Si tu es dans une voiture, tu es obligé de contourner la cour. Mais même avec ça, c’est difficile d’entrer dans le centre », se désole-t-elle.

Pour sa part, Labillé Lamah, domicilié à Lambanyi, a cherché à expliquer les raisons de cette situation avant de lancer un appel au gouvernement. « A chaque fois qu’il pleut par ici, il n’y a plus de route. Les caniveaux sont bouchés, l’eau n’a pas de passage. Ce qui fait que cette eau stagne ici. En cas de pluie, même si c’est une légère pluie, c’est la même chose. Aujourd’hui par exemple (mercredi 18 septembre 2019, ndlr), il n’a plu que pendant 30 minutes, mais regardez la situation de la route. Elle est devenue complètement impraticable, tout est bloqué à cause de ces caniveaux bouchés. Cette situation est la même qui prévaut sur la route qui donne accès au centre commercial de Lambanyi. Je lance un appel au gouvernement, qu’il nous vienne en aide pour dégager les caniveaux pour que l’eau puisse passer normalement. Ce qui permettra aussi aux gens d’avoir accès au centre de santé »

Même son de cloche chez Safayiou Diallo, conducteur de mototaxi à Lambanyi. « La route-là n’est pas bonne, car il y a manque de fossé et aussi, les ordures sont nombreuses dans les caniveaux. Je lance un appel au gouvernement, de nous aider à avoir une route, car celle qui est là est complètement gâtée ».

Les responsables du centre n’ont pas voulu se prêter aux questions de notre reporter.

Aissatou Sow pour Guineematin.com

Tel : 628 50 73 80

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin