Siguiri : le sous-préfet de Doko lapidé par des jeunes de Tonguin1

Le sous-préfet de Doko a passé un sale temps hier, vendredi 27 septembre 2019, dans le district de Tonguin1. Il a été chassé par des jeunes munis de pierres et autres projectiles, a appris Guineematin.com à travers son correspondant à Siguiri.

Namory Doumbouya était allé dans la localité, en compagnie de son adjoint Nanamoudou Kamissoko, pour installer un nouveau président de district. Mais, les jeunes de Tonguin1 ne voulaient pas de la personne choisie pour les diriger. Ils sont sortis donc pour empêcher contre cette installation. A l’aide de pierres et d’autres projectiles, ils ont chassé les responsables en question.

« Nous avons perdu notre président de district. Alors, le sous-préfet, sans consulter la population, est venu choisir une personne pour le remplacer. Nous sommes venus lui dire que nous ne voulons pas de la personne qu’il a choisie.

Mais, il est parti malgré tout, faire confirmer la personne choisie par le préfet en disant à ce dernier que c’est le choix des citoyens. Hier, il était venu installer son président, donc nous sommes sortis tous pour le lapider », a expliqué Djanko Dansoko, un habitant de la localité.

Joint au téléphone par Guineematin.com, le sous-préfet Namory Doumbouya n’a pas voulu s’étaler sur le sujet. Il s’est contenté de dénoncer une manipulation, sans donner plus de précisions. « C’est une manipulation, mais je rendrai compte à mes chefs hiérarchiques », a-t-il déclaré.

De leur côté, les manifestants se réjouissent d’avoir empêché l’installation du nouveau président de district « que le sous-préfet voulait imposer ».

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS