C’est finalement ce lundi, 7 octobre 2019, que les cours ont connu un engouement dans les écoles de la capitale guinéenne au compte de l’année scolaire 2019/2020. Au lycée Donka, dans la commune de Dixinn, les élèves se sont massivement mobilisés pour suivre les cours, en présence de tous les enseignants programmés et de l’encadrement de l’école, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

L’ouverture officielle des classes le jeudi, 03 octobre dernier, fut très morose dans les écoles de Conakry et de l’intérieur du pays. Il a fallu attendre ce lundi pour voir un nombre important d’apprenants venir dans les salles de classe.

madame Sangaré Mamadia Camara, proviseure du lycée Donka

Selon madame Sangaré Mamadia Camara, proviseure du lycée Donka, depuis la rentrée officielle des classes, les cours se poursuivent dans son établissement. « Ici, nous ne parlons pas de l’ouverture des classes. Mais plutôt de la continuation des cours. La date officielle de l’ouverture des classes en République de Guinée, c’était prévue le 3 Octobre 2019. Au niveau du lycée de Donka, les cours continuent. Tous les professeurs programmés sont présents, et les élèves sont aussi venus en grand nombre. Ceux qui viennent sans la tenue, nous les congédions. Nous leur disons d’aller prendre leur tenue à la maison. Parce que nous estimons qu’aujourd’hui, les parents peuvent faire tout pour remettre les fournitures à leurs enfants. Donc, nous ne recevons pas les élèves qui ne viennent pas en tenue », a-t-elle annoncé.

Pour ce qui est des dispositions prises pour arriver à une année scolaire réussie, madame Sangaré Mamadia Camara a laissé entendre qu’il y aura un renforcement des méthodes d’évaluation. « Cette année, nous avons pris des dispositions pour renforcer le contrôle pédagogique au niveau des salles de classe. Nous renforçons la discipline au niveau des élèves et des professeurs. Nous avons des petits problèmes au niveau du portail. Mais cette fois-ci, on va le changer pour renforcer davantage la discipline et la régularité des élèves » a-t-elle promis.

Boubacar Siddighy Barry, président de l’APEAE de Dixinn,

Présent sur les lieux, le président de l’Association de Parents d’Elèves et Amis de l’Ecole (APEAE) de Dixinn, Boubacar Siddighy Barry, a demandé aux parents d’agir pour que les enfants soient assidus et ponctuels dans les écoles. « On dit, qui voyage loin, prépare très tôt sa monture. C’est à l’ouverture des classes que l’enfant prépare son bon choix pour la fin d’année. Si nous continuons à les garder auprès de nous, ce n’est pas une bonne image…Il y a quand même le problème de moyens qui se pose chez certains. C’est vrai, tous ne sont pas en disponibilité d’avoir le matériel nécessaire pour envoyer les enfants à l’école. Mais, cela n’empêche pas de dire à l’élève d’aller en classe avec les moyens disponibles pour le moment. Donc, je demande à tout un chacun, au parent d’élèves, quelque soit le petit moyen que tu as, met ça à la disposition de l’enfant et montre lui le chemin de l’école », a-t-il conseillé.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 620 589 527/654 416 922

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin