Yomou : un vent violent fait plusieurs dégâts à Péla

Un vent violent a soufflé dans la soirée d’hier, vendredi 25 octobre 2019, dans la sous-préfecture de Péla, située à 22 kilomètres de la commune urbaine de Yomou. Il a fait plusieurs dégâts matériels dont la maison des jeunes nouvellement construite dans le cadre de l’ANAFIC qui a été détruite, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

C’est peu après le début d’une forte pluie qu’un vent violent a soufflé dans la commune rurale de Péla. Il a décoiffé trois habitations avant de détruite la maison jeunes de la localité, nouvellement construite, et dont les murs sont complètement tombés. « C’est à 19 heures que la pluie a commencé ici, mais avec un vent très violent qui a décoiffé la maison qui se trouvait auprès de chez moi. Et 5 minutes après, nous avons entendu du bruit vers le terrain de football. Nous nous sommes dépêchés pour aller voir ce qui se passe. Arrivés sur les lieux, nous avons constaté que la maison des jeunes a été complètement emportée par le vent violent qui a survolé sur le village de Pela », explique Clément Haba, un habitant de Péla.

Selon certains citoyens de la localité, l’endroit où la maison des jeunes est construite n’est pas approprié pour abriter un bâtiment. Ils soulignent que c’est à cet endroit que le collège de la localité devait être construit. Mais, peu après le début des travaux, un vent a fait tomber le mur, obligeant les gens à déplacer le chantier. Mais, un responsable du projet de construction de la maison des jeunes explique de son côté que les études faites avaient prouvé que le bâtiment pouvait être construit sur les lieux.

Il assure dans le même temps que ces dégâts ne sont dus à un mauvais travail. « C’est après la grand pluie que j’ai été informé de cette triste nouvelle, et je me suis directement rendu sur les lieux, où j’ai constaté les dégâts. Mais, tout ce qu’il faut retenir, est que les dosages étaient bien. Pour preuve, on a un ingénieur qui assurait le contrôle des travaux », a-t-il laissé entendre.

C’est la deuxième fois qu’un vent violent cause des dégâts dans la préfecture de Yomou depuis le début de la saison pluvieuse de cette année. La première fois, ce sont des habitants de la commune qui en avaient victimes. Plusieurs maisons avaient été décoiffées et d’autres démolies par le vent.

De Yomou, Michel Anas Koné pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS