« Le FNDC gagnera ce combat, il n’y aura jamais de 3ème mandat »

Le Parti des Démocrates pour l’Espoir (PADES) est convaincu que le combat engagé par le FNDC contre un troisième mandat pour le président Alpha Condé va bien aboutir. C’est en tout cas l’assurance donnée par Mohamed Kaba, le coordinateur administratif national du parti, à l’occasion de son assemblée générale hebdomadaire de ce samedi, 23 novembre 2019, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Mohamed Kaba, Coordinateur Administratif National du PADES

L’opposant se félicite de la marche organisée cette semaine à N’Zérékoré par l’antenne locale du Front National pour la Défense de la Constitution. « Vous avez vu comment le peuple de N’Zérékoré est sorti pour montrer à l’opinion nationale et internationale, que le peuple de Guinée ne veut pas de troisième mandat. Ça a été un message de paix, les gens sont sortis sans aucune rétribution financière, sans distribution d’argent dans le noir, sans arrêter l’école, sans contraindre les fonctionnaires à venir soutenir. Les populations laborieuses ont montré qu’elles ne veulent pas de troisième mandat. Elles l’ont montré dans la paix et la quiétude ».

Mohamed Kaba rappelle que la prochaine manifestation du FDNC est prévue le mardi, 26 novembre prochain, notamment à Conakry. Il est estime que celle-ci devrait se dérouler de façon pacifique puisqu’elle a déjà été autorisée par les autorités. « Vous avez vu qu’à chaque fois que la marche est autorisée, avec un itinéraire bien défini, il n’y a jamais eu de problèmes. On l’a prouvé avec les manifestations précédentes.

Et le 26 novembre prochain, ça sera la même chose. Pourquoi il y a des problèmes ? C’est parce qu’on ne veut pas respecter la loi, parce qu’on veut tordre le coup à la loi. Et la population a décidé : c’est un combat de longue haleine certes, mais je vous assure que ce combat, nous allons le gagner parce que nous sommes dans la vérité. Le FNDC va gagner ce combat, il n’y aura jamais de troisième mandat en Guinée », a-t-il laissé entendre.

Mohamed Kaba, Coordinateur Administratif National du PADES

Et, ce responsable du PADES précise que ce combat sera gagné sans violence. Car la violence ne fait pas partie des méthodes d’action de la formation politique dirigée par l’ancien ministre Dr Ousmane Kaba. C’est pourquoi d’ailleurs, le parti condamne l’attaque dont le cortège du Premier ministre guinéen a été victime ces derniers jours à Labé. « Nous avons tous suivi avec intérêt le déplacement du Premier ministre et sa délégation dans la préfecture de Labé. Nous avons malheureusement vu les incidents survenus à cette occasion. Il est important que notre parti donne sa position par rapport à ça.

Parce que nous avons toujours dit que le PADES est un parti qui ne veut pas de violence. C’est pourquoi nous condamnons du haut de cette tribune avec la dernière énergie, toute forme de violence quelle que soit sa provenance. Parce que la violence ne résout pas les problèmes. Alors, il ne faut pas se tromper, il ne faut pas faire d’amalgame. Parmi les moyens de gestion, la violence est à proscrire parce qu’elle n’apporte pas de solutions aux problèmes. Au contraire, elle créé d’autres problèmes qui s’ajoutent à une situation déjà compliquée », a dit le coordinateur administratif national du PADES.

Mohamed DORE pour Guineematin.com

Tél. : 00224 622 07 93 59

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS