Le ministère guinéen des Hydrocarbures et son partenaire, la société Guinée Gaz, ont procédé à l’inauguration du centre de production et de vente de gaz butane construit à Kankan. La cérémonie a eu lieu dimanche dernier, le 25 juillet 2021, en présence du ministre des Hydrocarbures et son homologue de l’Administration du territoire et de la décentralisation, a constaté le correspondant de Guineematin.com sur place.

C’est au quartier ex Aéroport, dans la commune urbaine de Kankan, que se situe ce vaste centre emplisseur de gaz butane. Il est le fruit de la coopération entre ce ministère des Hydrocarbures et la société Guinée Gaz, appartenant au Groupe Kerkoub pour l’investissement. Selon le ministre des Hydrocarbures, Diakaria Koulibaly, ce projet s’inscrit dans le cadre d’un programme de construction de centres mini-dépôts gaziers dans les 33 préfectures du pays.

Diakaria Koulibaly, ministre des Hydrocarbures

« La présente cérémonie inaugurale, qui intervient deux mois après celle du dépôt principal de Kamsar, s’inscrit dans la dynamique d’un vaste programme de construction de centres mini-dépôts gaziers dans les 33 préfectures de la Guinée. C’est un programme planifié par le partenaire Guinée Gaz sur une période de deux ans. Ce centre emplisseur, opérationnel à partir de ce dimanche 25 juillet 2021, en plus de l’opportunité d’emploi, permettra d’assurer la disponibilité du gaz butane à des prix officiels nettement abordables pour les consommateurs », a-t-il indiqué.

Selon Mohamed Seyidi M’haimed, vice-président de la société Kerkoub pour l’investissement, ce centre a une capacité de 25.000 kilogrammes. Il dispose d’un magasin de stockage des bouteilles, d’un hall de remplissage des bouteilles, et d’un groupe électrogène de 30 KVA. A l’image des centres emplisseurs construits et équipés dans les autres régions administratives du pays, il sera approvisionné à partir du dépôt de Kamsar.

Mohamed Seyidi M’haimed, vice-président de la société Kerkoub pour l’investissement

« Pour mener à bien son programme, la société s’est dotée d’un dépôt d’une capacité de 1500 tonnes à Kamsar. Elle a déjà construit et équipé huit centres dans les huit régions du pays, dont l’approvisionnement est assuré à partir de Kamsar par dix camions citernes. Ces centres vont contribuer au développement socio-économique du pays », a dit Mohamed Seyidi M’haimed.

Présent à la cérémonie, le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation, Bouréma Condé, a instruit les autorités locales à veiller à ce que ce gaz ne profite uniquement qu’aux populations de la région. Et il a mis en garde les trafiquants qui tenteraient d’aller le revendre dans d’autres pays voisins.

Bouréma Condé, ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation

« Une fois la frontière franchie, le gaz devient comme le pétrole à un moment donné, son prix est multiplié par deux. Cela n’arrivera pas avec ce gaz. J’en appelle ici au gouverneur, aux préfets, aux sous-préfets, aux forces de défense et de sécurité, ces bouteilles-là sont connues, elles sont estampillées, on va commencer à trafiquer ces bouteilles, mais n’acceptez pas cela. Et ceux qui vont le tenter échoueront, parce que nous allons être très sévères à la frontière », a dit le ministre.

Actuellement, les bouteilles de gaz de 6 et 12 kilogrammes de gaz butane sont vendues à 130 000 GNF et 300 000 GNF sur le marché. Mais, avec la mise en place de ce mini-dépôt gazier à Kankan, les habitants de la région vont les acheter désormais respectivement à 69 000 GNF et 134 000 GNF, selon le gouvernement.

De Kankan, Abdoulaye N’koya Sylla pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin