Promotion de l’entrepreneuriat : More & More lance la 5ème édition Katala 224

Après avoir réussi ses quatre premières éditions, l’agence de communication More & More a lancé hier, samedi 31 juillet 2021, la campagne pour la 5ème édition de son traditionnel ‘’Katala 224’’. C’était à la faveur d’une conférence de presse organisée par les responsables de ladite structure dans un complexe hôtelier de Conakry, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

C’est avec le thème : « réussir en Guinée, c’est possible » que les responsables de l’agence de communication More & More ont donné le coup d’envoi de la 5ème édition du Katala 224 avec sa traditionnelle mission de détecter et récompenser les entrepreneurs (hommes et femmes) qui créent massivement d’emplois et qui se démarquent dans la construction citoyenne, dans l’innovation ou encore dans la vente de l’image d’une belle Guinée. Et, contrairement aux éditions précédentes, cette 5ème édition du Katala 224 se veut plus ambitieuse. Elle compte des ‘’nominés’’ dans les quatre régions naturelles de la Guinée.

Selon Patrice Gbamou, le président du comité d’organisation, cette édition se déroulera en huit (8) étapes. Il y aura notamment le sondage terrain avec un cabinet spécialisé, la présélection de 5 modèles de réussites Katala dans chaque catégorie, la prise de contact avec les nominés en tête de liste, la sélection définitive, le lancement de la campagne Nominés Katala 224, le lancement de la campagne cérémonie de remise de trophées, la remise des trophées et le démarrage programme Mentorat Katala.

Patrice Gbamou, président du comité d’organisation Katala 224

« Cette édition, étant une édition mûre de 5 ans, s’annonce très prometteuse. De nouveaux membres sont venus grossir les rangs du comité d’organisation Katala avec des apports considérables. Et, contrairement aux autres années, nous avons les nominés dans les quatre régions naturelles », a précisé Patrice Gbamou.

De son côté, madame Haba Evéline Koïvogui, la coordinatrice du comité d’organisation et ancienne présidente de l’agence de communication More & More, est revenue sur l’importance d’être nominé Katala pour les entrepreneurs.

Madame Haba Evéline Koïvogui, coordinatrice du comité d’organisation Katala 224

« Depuis 2017, Katala apporte de la visibilité aux entrepreneurs. Katala a élevé l’ambition de la communauté entrepreneuriale administrative et culturelle de la Guinée. Bien que ça ne soit pas une compétition ou un concours du meilleur dans tel ou tel secteur ; mais, c’est un privilège aujourd’hui d’être nominé Katala. Donc, cela donne de la visibilité tant sur le plan national qu’international, parce que lors de chaque édition, nous faisons venir d’autres investisseurs qui collaborent avec nos lauréats. Sans compter l’impact que cela peut créer au niveau des jeunes qui suivent des parcours depuis de longues années, on crée une liaison entre ces jeunes qui en veulent et d’autres qui sont déjà sur le chemin », a-t-elle expliqué.

Egalement présent à la conférence, Bakary Diaby, le premier lauréat de Katala 224 et PDG de SOGUIBEG, a parlé du rôle que jouent les entrepreneurs dans le coaching des nouveaux.

« Le coaching, c’est d’accompagner les jeunes dans les difficultés qu’ils rencontrent. Ils viennent vers nous pour qu’on leur donne des conseils et nous partageons avec eux notre expérience pour ne pas qu’ils fassent les mêmes erreurs que nous. L’entreprenariat n’étant pas une chose facile, on rencontre assez de difficultés ; et, facilement, on peut se décourager », a-t-il dit.

Enfin, madame Diariatou Diallo, la conseillère du Premier ministre en charge de l’inclusion, de l’emploi et de l’entreprenariat des jeunes et des femmes, au nom de l’honorable Zeinab Camara, a remercié la structure Katala avant d’expliquer le rôle de l’Etat dans la promotion de l’entreprenariat jeunes.

Diariatou Diallo, conseillère du Premier ministre en charge de l’inclusion, de l’emploi et de l’entreprenariat des jeunes et des femmes

« L’Etat a mis un signal fort en mettant en place un ministère des investissements, une conseillère à la Primature chargée spécifiquement de l’entreprenariat et en balisant le terrain de telle sorte qu’aujourd’hui l’écosystème entrepreneurial est tellement balisé que tous les jeunes vont plus vers l’auto-emploi que l’emploi. Pour cette 5ème édition de Katala 224, en tant que représentante de la mentor, et conseillère à la Primature, nous accompagnons toutes les initiatives privées qui parlent de l’inclusion, de l’emploi ou de l’entreprenariat. On les met en relation avec le secteur privé. On a des programmes nationaux que nous lançons comme des programmes d’accès à la formation pour les femmes.  Tout le monde va entreprendre ; mais, il faut avoir la formation, la fibre et l’information nécessaire ; et, il faut des opportunités pour les secteurs porteurs », a-t-elle indiqué.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS