La récente organisation d’un mouvement de soutien au président Alpha Condé à Siguiri pour un troisième mandat commence à dévoiler ses secrets. De nombreuses femmes avaient paradé, avec en toile de fond, le maintien du président Alpha Condé au pouvoir au delà de son mandat constitutionnel. Une femme, membre de la coordination préfectorale de l’Union des Forces Républicaines de Siguiri, dénonce une manipulation de la part des organisateurs de la cérémonie, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Mme Sitan Bérété

A l’occasion de l’assemblée générale hebdomadaire de l’UFR, tenue hier dimanche, 14 avril 2019, madame Sitan Bérété, présidente de la coordination des femmes du parti à Siguiri, s’est insurgée contre la manipulation dont les femmes ont été victimes. Selon la dame, les femmes de Siguiri ont été trompées par les organisateurs du mouvement de soutien à Alpha Condé.

« Les organisateurs ont trompé les femmes de Siguiri. Ils nous ont dit, comme le 8 mars a échoué à Siguiri, d’organiser une fête pour réconcilier les femmes de Siguiri. Nous sommes sorties avec cette idée. C’est à la tribune qu’on a vu que c’était un mouvement de soutien. Tous les sérés (association de femmes) de Siguiri se sont vus dans un piège. Les femmes de Siguiri ont été trompées. Nous ne sommes pas pour un troisième mandat. Une dame, du nom de Gnalèn Condé, s’était présentée comme facilitatrice entre les femmes. Elle a profité pour faire passer son projet satanique », a laissé entendre madame Sitan Bérété.

Pour sa part, Baba Fofana, le coordinateur de l’UFR de Siguiri, accuse le président Alpha Condé d’avoir personnellement financé ce projet de soutien à Siguiri pour une prolongation de son mandat. Selon Baba Fofana, « c’est un projet financé par le président Alpha Condé lui-même. Il a financé ce projet à hauteur de cinq cent (500) millions de francs guinéens. Il n’a même pas confiance à ses militants de Siguiri. C’est pourquoi il est passé par la dame, Gnalèn Condé, qui a trompé les femmes de Siguiri ».

De Siguiri, Bérété Lanceï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin