Modi Mamadou Hady Barry, un éleveur du village de Lâbha Daandé Dombélé est en garde à vue à la compagnie de la gendarmerie territoriale de Tougué, relevant de la Région Administrative de Labé pour avoir eu une dispute avec des fournisseurs de boissons alcoolisées dont le principal du collège alors qu’il était parti à la recherche de ses chèvres, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

En l’espace de 2 mois, Modi Hady Barry, 65 ans, éleveur de Lâbha Daandé Dombélé, relevant de la commune rurale de Kollangui, dans la préfecture de Tougué a constaté la disparition de sept (7) de ses chèvres. Il a alors décidé de prendre des dispositions pour prendre les présumés voleurs de bétail qui font souffrir les éleveurs de cette localité située entre Kollangui (Tougué) et Kankalabé (Dalaba).

C’est dans ce contexte que l’éleveur est sorti dans la soirée du vendredi, 5 avril 2019, aux environs de 21 heures rechercher ses chèvres et contrôler ce qui se passe dans les parages.

Sachant que les animaux domestiques du village ont l’habitude de trainer sur le pont en dure qui relie Kankalabé à Kollangui, il s’est dirigé sur les lieux. Il aurait été surpris de retrouver à l’endroit indiqué deux personnes dont le principal du collège, monsieur Kouyaté, qui étaient, dit-on, en train de siroter leurs boissons alcoolisées.

Les deux noctambules, qui rentraient apparemment de Labé, ont tout de suite intimé à l’éleveur, l’ordre d’éteindre sa torche. Ce que Modi Mamadou Hady Barry n’a pas voulu faire. Non content de son refus d’obtempérer, l’enseignant et son compagnon, un certain Tidja Thiânguel, auraient proféré des injures et menaces à l’endroit de l’éleveur.

Ce dernier ne s’est pas fait prier pour crier au secours. Et les citoyens riverains sont massivement sortis avec des gourdins et manchettes. C’est au moment où la foule s’apprêtait à tomber sur les deux noctambules, Modi Mamadou Hady Barry a reconnu le principal du collège et son compagnon. Il a fini par convaincre les citoyens de la localité de ne rien faire du mal aux suspects.

Mais, les intéressés n’ont pas pu allumer leur véhicule qui était chargée d’un stock de boissons alcoolisées acheté, dit-on, à Labé.

Pendant qu’on cherchait à pousser la voiture pour qu’elle s’allume, certains jeunes de la localité ont profité pour dérober quelques bouteilles.

Rentrés à Kollangui Centre, le principal du collège, monsieur Kouyaté et son compagnon ont porté plainte. Le dossier a été transmis à la compagnie de la gendarmerie territoriale de Tougué où les plaignants déclarent avoir perdu, en plus des bouteilles de boissons alcoolisées, une forte somme d’argent.

De Labé, Idrisa Sampiring Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin