Les rideaux sont tombés sur la troisième édition du Forum de l’Etudiant Guinéen (FEG). L’événement a été clôturé dans la soirée d’hier, vendredi 19 avril 2019, au Palais du peuple de Conakry. C’est le ministre de la Justice, maître Cheick Sako qui a représenté le chef de l’Etat à cette cérémonie, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

A cette occasion, le ministre de l’enseignement technique, de la formation professionnelle, de l’emploi et du travail a porté le message des trois ministres en charge du système éducatif guinéen, qui ont co-organisé ce forum. Lansana Komara a rappelé de quoi il a été question au cours de ses trois jours de travaux. « Le Forum de l’Etudiant Guinéen s’érige en véritable cadre de dialogue et de concertation autour des questions liées aux enjeux et aux défis du système éducatif.

Trois jours de rencontres, de conférence-débats, d’ateliers, de concours et d’expositions pour un même but : informer sur les profils du lycée et les métiers qui en découlent, informer sur les programmes de nos institutions d’enseignement supérieur et de recherche scientifique, informer sur les filières et métiers liés à l’enseignement technique et la formation professionnelle, informer sur les opportunités d’emploi et les offres des institutions partenaires en Guinée », a-t-il déclaré.

Pour le ministre, « ce forum aura permis d’engager des réformes profondes sur les défis majeurs liés à la formation et à l’éducation de notre jeunesse, à l’amélioration des conditions de travail des apprenants, à la formation des formateurs, à l’innovation technique et technologique, à l’amélioration de l’accès à la formation, à l’équité ainsi qu’à l’entrepreneuriat jeune dans un contexte mondial de plus en plus exigeant.

La contribution des élèves et étudiants dans le processus de développement ainsi que celle des filles et femmes dans les sciences et techniques ont également été abordées comme un autre défi majeur à relever. La problématique de la nécessité d’ouvrir des lycées techniques a été posée comme un facteur important dans la préparation des apprenants, désireux d’aller vers la formation technique et professionnelle ».

Ensuite, Lansana Komara a fait savoir que les débats sont loin d’être clos après les trois jours consacrés au FEG. Car, dit-il, « les débats doivent se poursuivre dans les établissements de formation et dans les espaces dédiés à un esprit critique et constructif pour aboutir à des solutions idoines permettant à notre système éducatif d’être performant, d’offrir des meilleurs perspectives de métier, d’emploi et qui contribuent ainsi à un meilleur épanouissement des jeunes.

Tous les acteurs du système éducatif, en concertation avec les entreprises, doivent conjuguer leurs efforts pour la construction de programmes d’enseignement et de formation adaptés au besoin du marché. Nous devons tous ensemble nous atteler à relever ces grands défis en assurant une meilleure synergie de nos actions », a dit Lansana Komara.

Représentant le président de la République à cette rencontre, Me Cheick Sako, ministre de la Justice a félicité les organisateurs du Forum de l’Etudiant Guinéen. « Je voudrais d’ores déjà, exprimer ma profonde satisfaction et surtout féliciter les ministres Abdoulaye Yéro Baldé, Lansana Komara et Mory Sangaré pour la réussite sans surprise de cette troisième édition du Forum de l’Etudiant Guinéen. Voyez-vous, aucun pays ne peut se développer à l’absence de ses propres fils. On l’habitude de dire souvent chez nous, un pays qui oublie ses enfants, qui oublie sa jeunesse, c’est un pays en perdition.

C’est pourquoi, il y a une nécessité absolue d’investir en vous jeunes gens afin de disposer d’une ressource humaine qualifiée et surtout diversifiée. Ce forum qui nous réunit s’inscrit dans ce noble objectif. Et c’est pourquoi, davantage d’attention devait être accordée à sa pérennisation. J’insiste sur le mot pérennisation messieurs les ministres qui sont là. Quand on utilise le vocable pérennisation, j’entends par là une habitude de faire des choses bien dans ce pays, de façon cyclique », a-t-il lancé.

Il faut rappeler que cette cérémonie de clôture du FEG 2019, a été marquée par la finale du concours d’éloquence remportée par la commune de Ratoma face à celle de Matam, la remise des prix aux lauréats du concours en Mathématiques mais aussi par une prestation époustouflante de l’artiste One Time et du groupe Banlieuzard. D’autres prix ont également été décernés aux trois ministres en charge de l’éducation mais aussi aux partenaires financiers qui ont accompagné ce forum.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com
Tel : 620 21 39 77/ 662 73 05 31

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com