Le groupe d’action pour l’alphabétisation et la formation (GAPAF) en partenariat avec OSIWA-Guinée, a organisé une table ronde sur la promotion de l’égalité des sexes, la lutte contre la discrimination et le renforcement du leadership féminin à Boké. Les travaux qui ont duré deux jours ont réuni plusieurs jeunes filles et garçons leaders de la préfecture. La cérémonie de clôture des travaux a eu lieu ce samedi, 19 octobre 2019, dans la salle de conférence de la préfecture de Boké en présence des autorités préfectorales et de la société civile, rapporte un correspondant de Guineematin.com sur place.

Mohamed Djiba Fofana, président du GAPAF

Selon Mohamed Djiba Fofana, le président du GAPAF, « cette table ronde fait suite à une série d’activités dans le cadre de la mise en œuvre du projet : Promotion de l’égalité des sexes, lutte contre la discrimination et renforcement du leadership féminin. L’objectif, c’est d’expliquer aux femmes l’importance de leur implication et de leur représentativité au niveau des sphères de prise de décision dans le processus du développement socioéconomique du pays, mais aussi identifier et analyser les différents problèmes qui opposent les femmes leaders du pays et proposer des mécanismes efficaces pour rendre effective la synergie entre elles », a-t-il indiqué.

A l’issue de ces travaux, les organisateurs ont dit ce qu’ils attendent des participants. « A la fin de cette activité nous voulons avoir des femmes leaders qui sont connues dans chaque zone et une base de données est mise en place en leur faveur ; des femmes conscientes de l’importance de leur implication ainsi que de leur représentativité au niveau des sphères de prise de décision dans le développement du pays entre autres », a laissé entendre Ramatoulaye Sangaré, responsable de la communication du GAPAF.

Manian Diallo, porte parole des participants

Au nom des participants, Manian Diallo, a remercié les organisateurs avant de prendre l’engagement de travailler en synergie pour l’émancipation des femmes de Boké. « Nous, participants à cette rencontre, remercions le groupe d’action pour l’alphabétisation et la formation ainsi que son partenaire OSIWA pour la qualité de l’organisation. Désormais, nous sommes outillés pour solutionner les problèmes qui nous assaillent. Nous nous engageons donc pour dire qu’à Boké, il y aura une synergie entre les femmes pour booster nos activités », a-t-elle promis.

Jean Beavogui, secrétaire général chargé des collectivités de Boké

Présent à la cérémonie, secrétaire général chargé des collectivités de la préfecture de Boké a salué aussi cette activité et remercié les organisateurs. « Nous remercions très sincèrement le GAPAF pour l’organisation de cette activité. Comme vous le savez, le Professeur Alpha Condé a dédié son mandat aux jeunes et aux femmes. Tout son souci c’est comment rendre la femme de Guinée leader et autonome. Ainsi, les femmes qui sont devant vous ici, sont responsables et rassurez-vous que votre objectif est atteint parce qu’elles feront une bonne restitution. A vous les femmes, je vous demande de vous entraider sans considération politique ou ethnique. Nous, autorités, sommes à votre disposition pour tout besoin », a dit Jean Béavogui.

De Boké, Abdourahmane N’Diaré Diallo pour Guineematin.com

Tel. 628-98-49-38

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin