Dans une série de décrets publiés dans la soirée de ce lundi, 11 novembre 2019, le président Alpha Condé a opéré un changement à la du ministère de la Sécurité et de la protection civile.

Le chef de l’Etat a remplacé Alpha Ibrahima Kéïra par Albert Damantang Camara, ancien ministre Porte parole du gouvernement.

L’attaque du cortège funèbre par des agents de la police, il y a une semaine, entraînant la mort de trois personnes, est-elle la cause réelle du départ du ministre de la Sécurité ? Le très éloquent Albert Damantang Camara reprendra-t-il également « son poste » de porte parole du Gouvernement ? Ce sont entre autres questions qui se posent déjà…

A suivre !

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin