Par Algassimou DIALLO : Organiser des élections présidentielles libres et transparentes & rendre le pouvoir à la fin de son second et dernier mandat n’est pas une CHARITÉ que Alpha Condé offre à la Guinée, ce n’est pas non plus un gage d’apaisement et de patriotisme. C’est une OBLIGATION constitutionnelle à laquelle aucun Président de la République ne doit/peut se dérober.

Ceux qui estiment qu’il faut le dorloter, le rassurer et l’encourager afin qu’il favorise l’alternance ont d’autres références que celles des lois de la République. Et, en le faisant, ils encouragent ceux et celles qui nous dirigent à violer nos principes démocratiques et à insulter le PEUPLE.

Dites à Alpha Condé et à tous ceux et celles qui l’aident actuellement dans le pillage systématique des ressources publiques que les crimes économiques et les crimes de sang ne sont pas susceptibles de bénéficier de grâce. La loi s’appliquera dans toute sa rigueur. Ils seront jugés et condamnés tôt ou tard. Le pouvoir sur lequel ils s’adossent injustement depuis 9 ans pour tuer et violenter des Guinéens innocents, pour attribuer frauduleusement des marchés publics, pour enrôler illégalement leurs proches dans la fonction publique, pour s’octroyer des actions dans les entreprises publiques et parapubliques, pour remplacer le trésor public par leurs comptes privés, pour priver certaines parties du pays des services publics… sera celui-là même qui les punira le moment venu.

La situation chaotique actuelle de notre pays s’explique entre autres par le fait qu’aucun dignitaire des régimes précédents, de l’indépendance à nos jours n’a été interpellé, jugé et condamné pour ses pratiques publiques non conformes aux lois de la République. L’impunité est un gage d’incitation de la violation des lois. Il faut absolument qu’on y mette fin. Le népotisme, le clientélisme et la corruption au sommet de l’appareil étatique constituent la menace la plus grave à la stabilité politique, à la cohésion sociale et surtout au développement économique et social d’un pays.

La fin du règne de Alpha Condé devrait servir d’opportunité pour enfin ériger la Guinée en une République normale et démocratique conformément à la volonté exprimée (théoriquement) dans notre CONSTITUTION.

Soyons objectifs !
Soyons exigeants !
Soyons démocrates !
Soyons légalistes !

La République ou Rien.
La Justice avant tout.

Algassimou DIALLO

Membre du FNDC

Observateur outré par la situation chaotique de son pays

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin