Retard du paiement des bourses des étudiants : « le ministère sera responsable de tout ce qui adviendra »

Tourkoun Diallo, président du Collectif des étudiants des Universités publiques de Guinée

L’impatience gagne les étudiants guinéens, qui attendent depuis quelques semaines le paiement de la dernière tranche annuelle de leur bourse d’entretien. C’est le président du Collectif des étudiants des universités publiques de Guinée qui l’a fait savoir dans un entretien qu’il a accordé à Guineematin.com ce lundi, 2 août 2021. Tourkoun Diallo prévient le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique que s’il ne prend pas des dispositions pour régler rapidement ce problème, il sera responsable de tout ce qui adviendra.

Depuis quelques semaines, les étudiants guinéens sont en vacances. Mais pour beaucoup d’entre eux, les vacances n’ont pas véritablement commencé. Et pour cause, ils n’ont pas encore leur bourse d’entretien pour les trois derniers mois de l’année. Une situation que déplore Tourkoun Diallo, président du Collectif des étudiants des universités publiques de Guinée.

« Les autorités ont dit qu’elles vont payer les 8 mois de cours. Elles ont payé la première tranche de trois mois, la deuxième tranche de deux mois et il reste la troisième tranche de trois mois (mai, juin et juillet). Habituellement, on paye la troisième tranche dans la dernière semaine du dernier mois de l’année universitaire, c’est-à-dire juste avant le début des vacances. Les cours sont achevés depuis mi-juillet et on s’attendait à ce que la bourse soit payée au plus tard dans la dernière semaine du mois.

 Mais malheureusement, jusque-là, aucune date n’est encore fixée pour ça. Et aujourd’hui, les étudiants commencent à s’impatienter, ils ne cessent de m’appeler et de m’envoyer des messages pour demander quand est-ce que cette dernière tranche sera payée. Même ce matin, j’ai été appelé à 6 heures par des étudiants qui sont à N’Zérékoré et qui doivent venir à Conakry pour les vacances. Il y en a ici aussi qui doivent aller à l’intérieur du pays, ils n’attendent que cet argent-là pour bouger », a-t-il indiqué.

Tourkoun Diallo, président du Collectif des étudiants des Universités publiques de Guinée

Jusque-là, Tourkoun Diallo dit avoir appelé les étudiants à la patience. Mais aujourd’hui, il se dit à bout de souffle. C’est pourquoi, il lance un message à l’endroit du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. « Il faudrait que cet argent-là soit payé maintenant, d’ici le 5 août. Il faut qu’une date soit officialisée dans l’immédiat par le ministère ou par la conférence des recteurs pour dire aux étudiants quel jour nous serons payés.

On ne peut plus attendre comme ça, parce qu’on a trop patienté être situé. A compter d’aujourd’hui, si le ministère ne fait pas face à cela, je ne vais plus demander aux étudiants de rester tranquille. Tout ce qui adviendra après, ils en seront responsables », a martelé le président du Collectif des étudiants des universités publiques de Guinée.

Mohamed Guéasso DORE pour Guineematin.com

Tél. : +224 622 07 93 59

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS