C’est une situation inhabituelle et extrêmement confuse pour les abonnés de la société ‘’électricité de Guinée (EDG)’’ à Conakry. Depuis quelques jours, ces citoyens qui rallient les agences locales de la guinéenne d’électricité pour payer leurs factures sont refoulés sans grandes explications. Ils n’arrivent pas à solder leurs factures ; et pire, ils pourraient être frappés de « pénalité de retard », s’ils ne payent pas avant la fin du délai moratoire inscrit sur leurs factures.

Dans les agences EDG de Conakry où un reporter de Guineematin.com s’est rendu ce mercredi, 25 août 2021, il n’y a aucune file d’attente au niveau des guichets de payement (alors que d’habitude c’est la bousculade à ce niveau). Les clients qui y viennent sont renvoyés illico, sûrement pour éviter un attroupement qui pourrait dégénérer.

« Vous ne pouvez pas payer aujourd’hui, il y a un problème de connexion, vous pouvez rentrer », dit-on aux clients qui se présentent à la réception de l’agence EDG de Kipé (dans la commune de Ratoma).

C’est le même constat à l’agence EDG de Lambanyi où la seule explication donnée aux citoyens sur cette situation est le souci de connexion. « Désolé ! Nous n’avons pas de connexion aujourd’hui », répètent-on sans cesse aux abonnés qui se présentent à la réception avec leurs factures.

Sur place, aucune question d’un journaliste n’est la bienvenue. Et, toute allusion faite à ce problème préjudiciable aux populations est renvoyée à la cellule de la communication de la direction nationale de l’EDG. Et, toutes nos tentatives pour joindre les responsables de ladite cellule sont encore vaines. Nos appels et SMS pour solliciter un entretien sur cette situation sont restés infructueux.

Cependant, selon des informations confiées à Guineematin.com, ce refoulement de clients n’est pas propre à seulement deux ou trois agences de Conakry. Au contraire, quasiment toutes les agences EDG de la capitale guinéenne sont dans la même posture ; et, leurs abonnés broient la même galère.

À suivre !

Mamadou Baïlo Keïta pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin