Général Mamadouba Toto Camara

Décédé le 23 août dernier à l’âge de 76 ans des suites de maladie, le Général de division Mamadouba Toto Camara a été inhumé ce vendredi, 27 août 2021, à Conakry. La levée du corps de cet officier militaire de l’Armée guinéenne et ancien ministre de la sécurité a eu lieu à l’hôpital Sino-Guinéen de Kipé, en présence de sa famille, ses compagnons d’armes, plusieurs membres du gouvernement et des responsables du RPG arc-en-ciel (le parti au pouvoir). Tout ce beau monde était venu lui rendre un dernier hommage, avant enterrement. Et, beaucoup de témoignages à l’honneur de l’ancien numéro 2 du CNDD ont été tenus sur place, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui a assisté à cette cérémonie funéraire.

C’est avec une vive émotion que l’imam Kélétigui Donzo, un des Compagnons d’armes du défunt, a pris la parole au nom de tous ses amis de classe pour rendre hommage et prier pour le repos de l’âme du Général Mamadouba Toto Camara.

Kélétigui Donzo, imam et compagnon d’armes du défunt

Guineematin.com vous propose, ci-dessous, la communication de l’imam Kélétigui Donzo :

Général Toto, pour la petite histoire, ce n’est pas tout le monde qui connaît pourquoi on l’a appelé Toto. Recruté le 3 avril 1963, on s’est retrouvé tous à Kankan. Et, on avait comme formateur, le feu Général Momo Camara. C’est ce dernier qui l’a surnommé Toto, pour la simple raison que quand il venait le premier, il ramassait tous les morceaux de viande dans les gamelles. C’est pourquoi, on l’appelait Toto.

Avant d’aller en Union Soviétique, nous avons bénéficié tous ensemble d’une formation technique en Allemagne fédérale, qui a suivi la création de l’UMC (Les Usines Militaires de Conakry). Ainsi, il s’est retrouvé dans le contingent d’une formation en Union Soviétique…

Au nom de mes camarades de classe, nous remercions tout d’abord le président de la République de Guinée qui n’a ménagé aucun effort pour lui venir en aide pour son évacuation et son traitement. Mais, quand la vie finie, l’homme meurt. Mais, depuis cet avènement, les membres du gouvernement, à commencer par le Premier ministre par intérim, notre frère et ami Diané et tous les membres de l’état-major Général, tous corps confondus, n’ont cessé de rendre visite à la famille de notre défunt. Et, je remercie, au nom de tous mes camarades, en ces instants très difficiles pour moi de parler, tout le peuple de Guinée. Je vais prier pour son repos et que la terre lui soit légère. Je prie pour le repos de l’âme de Toto ; et, que Dieu unisse tous les Guinéens.

Mohamed Guéasso DORE pour Guineematin.com

Tel : +224 622 07 93 59

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin