Les réactions fusent de partout au lendemain de la visite que le président Alpha Condé a effectuée hier, dimanche 24 mars 2019, au siège du RPG Arc-en-ciel. Visite au cours de laquelle, le chef de l’Etat guinéen a tenu un discours musclé, s’en prenant violemment à certaines personnes et appelant les jeunes de son camp à rester prêts à aller à « l’affrontement ». Parmi les voix qui s’élèvent pour dénoncer cette sortie du chef de l’Etat guinéen, on note celle de Sidya Touré. Le président de l’UFR s’est exprimé sur son compte Twitter sur la question.

« Un PR qui appelle à l’affrontement dans son pays, c’est symptomatique de l’état de la Guinée aujourd’hui. Quant au débat, on y souscrit à condition qu’il soit télévisé en direct : thèmes : leadership, bilan de gouvernance et corruption. Merci pour l’appréciation de la constitution », a écrit Sidya Touré.

Et, comme d’habitude, ce Tweet de l’opposant a suscité de nombreuses réactions, dénonçant le discours du président de la République et s’opposant à toute idée de modification de la Constitution actuelle.

Guineematin.com vous propose ci-dessous les commentaires de quelques internautes.

Bangoura Khamè : au moins on est d’accord avec lui sur l’appréciation de la Constitution. Si elle interdit d’insulter le président, elle demande aussi de partir après deux mandats présidentiels.

Touré Ibrahima Sory : nous sommes pour un affrontement oui, mais qu’il soit intellectuel. Genre un débat télévisé et en direct. Comme ça, chacun saura qui est qui et qui a fait quoi.

Moussa Konaté : c’est lamentable et désolant de voir le PR en militant de plus, on a qui comme PR du peuple ?

Bah Mamadou Mouctar : il ne va jamais oser de faire un débat télévisé avec ses trois concurrents directs à savoir Sidya Touré, Cellou Dalein Diallo et Lansana Kouyaté.

Kader Fofana : c’est peut-être l’insouciance, l’irresponsabilité d’un gouvernant. Ou peut-être une certaine ruse, de l’intimidation qui n’a pas de sens parce que nous n’allons reculer pour rien face à son projet antidémocratique. Vive la Guinée ! Vive l’UFR ! Ensemble nous vaincrons !

Ahamad Mohamed : mon boss, affrontement n’est pas forcément violence (affrontement d’opinions, d’idées, de conviction). Le statut qui vous place devant les autres est votre humanisme et votre sens élevé de maintien de la paix.

Espoir Perdu : si la Constitution interdit les injures à l’égard des dirigeants comme il le dit, alors faudra passer le même sur la limitation du nombre de mandat puisque là aussi c’est dans la Constitution.

Alpha Diallo : il n’y a pas lieu de débattre avec lui, étant donné que son mandat arrive à terme et la Constitution qu’il cite lui interdit de briguer un autre mandat présidentiel.

Abdoulaye Sylla : un signal fort. Le peuple doit être endurant et têtu face à ce régime.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com
Tel : 620 21 39 77 / 662 73 05 31

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com