Les débats dans le dossier de Thierno Hamidou Diallo, poursuivi pour faux et usage de faux et escroquerie se poursuivent au tribunal correctionnel de Dixinn. La journée d’hier, mercredi 03 avril 2019, a été consacrée à l’audition d’un témoin clé dans cette affaire portant sur 30 000 dollars au préjudice de l’entreprise CANAGUI SARL, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Thierno Hamidou Diallo est accusé d’avoir falsifié des documents pour s’accaparer d’un bus de transport en commun acheté des mains d’un canadien, Luck Jovian, directeur général de l’entreprise CANAGUI Sarl. Sur 40 000 dollars représentants le prix du bus, Thierno Hamidou n’aurait versé que 10 000 dollars comme acompte avant de falsifier les documents.

La journée d’hier mercredi a été consacrée à la comparution d’un témoin clé dans cette affaire. A la barre, Alpha Saliou Diallo, Président Directeur Général du garage CANAGUI Sarl, est revenu sur les faits reprochés à Thierno Hamidou Diallo, qui est son neveu. « J’ai constaté que notre bus a été l’objet d’un transfert de propriété. Thierno Hamidou est venu me voir pour solliciter qu’on lui revende le véhicule.

Il est venu me voir pour le bus, je l’ai mis en rapport avec mon associé, Luck Jovian. Ils se sont assis, ils ont conclu quelque chose. Ce sont eux qui savent comment ça s’est passé. Quand J’ai constaté qu’il n’y avait ni véhicule ni argent, j’ai demandé le pourquoi à mon neveu parce que je ne comprenais rien. Mais, la famille est intervenue avec des longs mois de tiraillements. Ça fait 2 ans, rien n’a marché parce qu’il est fort de quelque chose. Il a changé les papiers du véhicule pour les mettre à son nom. Par quel miracle ? Je ne le sais pas.

Il ne peut pas y avoir deux cartes grises pour un seul véhicule et il y’a un service national qui est habilité à le faire. Ils le font au vu des documents du propriétaire d’origine du véhicule. Le véhicule est légalement immatriculé au nom de ma société CANAGUI Sarl, j’ai tous les documents originaux. S’il dit le contraire, qu’il vous les montre parce que quand il a payé l’acompte de 10.000 dollars, on ne lui a remis que la carte grise, pas plus », a expliqué M. Alpha Saliou Diallo.

Après ces explications, un des avocats de la défense, Maître Salifou Béavogui est revenu à la charge pour poser des questions au témoin. « Mr Diallo, vous reconnaissez qu’il y a eu un acompte de 10.000 dollars et comment est-ce qu’il a reçu le bus. Puisque vous dites que ce n’est pas une vente, alors dites-nous, dans quel cadre il est entré en possession du bus? »

Pour réponde à cette interrogation, Alpha Saliou Diallo dira : « oui, je reconnais qu’il a payé un acompte de 10.000 dollars. Il a récupéré le bus par confiance, vu les liens de parenté. C’est pourquoi d’ailleurs, on parle d’abus de confiance. Je me suis dit que c’est un jeune qui se bat, donc de l’aider.

D’ailleurs, le prix auquel on lui a donné le bus n’est pas le même prix qu’on fait d’habitude, c’est parce qu’il est venu avec un contrat pour je ne sais pas si c’est le transport du personnel d’une entreprise, pour ne pas qu’il perde ce contrat. J’ai décidé de lui venir en aide, on a conclu le prix à 40.000 dollars. Il n’y a aucun contrat de vente entre nous. S’il a un contrat de vente qu’il le montre et rassurez-vous s’il avait fait comme il m’a dit, on n’allait pas être là », a-t-il souligné.

L’avocat de la défense va renchérir. « Aujourd’hui, c’est votre argent que vous poursuivez ou bien c’est le bus? », a demandé maitre Béa.

Alpha Saliou Diallo de répondre. « Je ne poursuis ni l’argent ni le bus. Je le poursuis pour savoir comment le nom d’une tierce personne s’est retrouvé sur les papiers du bus alors que c’est le nom de la société qui était là-dessus. Il y a les dates et je n’invente rien. Si c’est à la même date qu’on est allé au CADAC pour enlever IT ou pas, ça se voit à travers cela, on peut comprendre qui a falsifier ou pas. Il peut faire la mutation parce que c’est un bandit. C’est du faux et usage de faux, mais également de l’escroquerie », a indiqué le PDG de CANAGUI Sarl.

Le dossier a été renvoyé au lundi, 24 avril 2019, pour les plaidoiries et réquisitions.

Salimatou Diallo pour Guineematin.com
Tél: 224623532504

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com