De nombreux habitants de Labé sont descendus dans les rues de la ville ce lundi, 17 juin 2019. Ils ont manifesté leur colère face à la faible desserte du courant électrique, rapporte un correspondant de Guineematin.com sur place.

Ils sont venus de différents quartiers de la ville pour se donner rendez-vous à la devanture du stade régional Elhadj Saifoulaye Diallo de Labé, où ils ont entamé leur marche. Avec des slogans comme « EDG zéro », les manifestants ont traversé les quartiers Bowoun Loko, Daka, le rond-point Hoggo M’Bouro, le carrefour de l’hôpital régional, avant d’arriver à la devanture du gouvernorat de Labé. Ils se sont arrêtés là pour lancer des propos hostiles aux autorités régionales.

Mais, les protestataires n’ont pas réussi à rallier la devanture du siège local de l’EDG, la société en charge de la fourniture du courant électrique, situé à quelques mètres seulement du gouvernorat. Un important dispositif sécuritaire était déployé à cet endroit. Certains manifestants ont commencé à jeter des cailloux en direction des policiers, mais ces derniers ont réussi à sensibiliser et calmer les jeunes en colère.

A la demande des responsables de l’EDG, les manifestants ont délégué cinq personnes qui sont allées discuter avec eux. Au cours de l’entretien, EDG a promis de rétablir très rapidement la fourniture habituelle du courant dans la ville. Après cet engagement, les manifestants ont mis fin à leur mouvement et ont regagné leurs domiciles. Ils annoncent toutefois que si la situation ne s’améliore pas dans les prochains jours, ils vont se faire entendre à nouveau le dimanche prochain.

A rappeler que cette manifestation est la deuxième du genre en l’espace de 10 jours dans la ville de Labé.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin