La mobilisation était totale à Conakry ce samedi, 22 juin 2019, jour de l’entrée en lice de la Guinée à la Coupe d’Afrique des Nations qui se joue en Egypte. Le président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, a installé un écran géant au siège de son parti, à la Minière, pour suivre le match avec ses militants. Mais, l’opposant qui n’aime pas voir son équipe perdre, a quitté les lieux avant même la fin de la rencontre, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Grand supporter du Syli national, le chef de file de l’opposition guinéenne n’a pas souhaité regarder le premier match de la Guinée à la CAN 2019 dans son salon. Il a préféré se rendre au siège de son parti où il a installé un écran géant pour partager ce moment avec des responsables de l’UFDG, la jeunesse et tous les fans du ballon rond.

Le président de l’UFDG qui avait misé sur une victoire (2-0) de la Guinée, a pu savourer, dans une ambiance festive, l’ouverture du score de Sory Kaba à la 35ème minute. L’équipe guinéenne faisait ainsi la moitié de ce que Cellou Dalein Diallo attendait d’elle.

Mais, le reste ne s’est pas passé comme le principal opposant guinéen l’avait prévu. En l’espace de 6 minutes, la Guinée s’est fait rejoindre au score (49’) et a été menée par les malgaches (55’). Et, ne pouvant pas voir son équipe perdre, le leader de l’UFDG a quitté les lieux deux minutes seulement après le second but malgache (57’).

Il n’a pas pu assister à l’égalisation guinéenne grâce à un pénalty obtenu par son capitaine, Ibrahima Traoré, et transformé par François Kamano. Reste à savoir si Cellou Dalein Diallo, visiblement pas content de cette première sortie de la Guinée, sera au siège de son parti pour suivre le prochain match du Syli national face au Nigeria.

Mamadou Diouldé Diallo était au siège de l’UFDG pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com