La vague de réactions se poursuit suite au discours musclé tenu par le président Alpha Condé hier, dimanche 24 mars 2019, au siège du RPG Arc-en-ciel. Discours dans lequel le chef de l’Etat guinéen a invité les jeunes de son camp à se tenir prêts pour « l’affrontement ». L’UFDG a convoqué une réunion ce lundi pour se pencher sur cette situation.

Le principal parti d’opposition du pays dénonce des propos très graves et estime que le Professeur Alpha Condé ne mérite d’être président de la Guinée, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

L’Union des Forces Démocratiques de Guinée semble prendre très au sérieux les propos tenus par le président de la République, qui s’exprimait devant des militants réunis au siège du RPG Arc-en-ciel. Le parti dirigé par Cellou Dalein Diallo a convoqué une réunion extraordinaire pour parler de cette sortie d’Alpha Condé. « Vous avez suivi hier, les propos de monsieur Alpha Condé au siège de son parti. L’UFDG, en tant que parti d’opposition, nous avons considéré que ces propos sont tellement graves que ce matin nous avons convoqué une réunion extraordinaire.

Nous avons repassé le discours de monsieur Alpha Condé, nous avons regardé ce qu’il a dit dans ce discours. Nous considérons qu’à partir de cet instant, monsieur Alpha Condé ne mérite plus d’être un président de la République. Quand un président de la République parle d’affrontement, encourage l’affrontement entre ses militants et les autres, nous disons que c’est très grave », a déclaré Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’UFDG, au sortir de la rencontre.

L’UFDG soutient donc la position des Forces Sociales de Guinée, qui ont appelé à la publication du bulletin médical du président de la République, pour que la population sache s’il jouit encore de toutes ses facultés mentales. « Est-ce que le président Alpha Condé est dans un état normal ? Nous pensons absolument qu’il faut que le bulletin de santé de monsieur Alpha Condé soit publié pour qu’on se rende compte si on est gouverné par quelqu’un qui est normal. Parce qu’on ne peut pas être président de la République et se comporter comme ça », indique Fodé Oussou Fofana.

L’opposant rappelle d’ailleurs que le président de la République n’a pas le droit de se rendre au siège d’un parti politique, à plus forte raison tenir de tels propos. C’est pourquoi, l’UFDG estime que « le procureur de la République devait, dès aujourd’hui, se saisir de cette situation. Ça interpelle tout le monde, ce n’est même pas politique. Nous sommes tous concernés parce que monsieur Alpha Condé, personne ne sait ce qu’il veut.

Mais, un chef d’État ne peut pas tenir des propos comme ça. Ça nous a choqués, ça nous a complètement déçus et je pense que la Guinée ne mérite pas ça. Alpha Condé a prouvé au monde entier qu’il ne mérite pas d’être un chef d’État. Je pense qu’il est arrivé au pouvoir par hasard, c’est dommage et c’est triste pour le peuple de Guinée ».

A noter que l’opposition républicaine dont fait partie l’UFDG organise une retraite demain mardi à Kindia. Elle va profiter de cette occasion pour publier une déclaration commune sur cette sortie du président Alpha Condé.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com
Tel: 620 21 39 77/ 662 73 05 31

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com