Fassou Goumou

Après sa démission du parti présidentiel (RPG arc-en-ciel) et son ralliement au front national pour la défense de la Constitution (FNDC), Fassou Goumou, conseiller communal à la mairie de N’zérékoré, a été arrêté et a passé sa première nuit de détention au commissariat urbain de N’zérékoré, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans cette préfecture.

Les ennuis de cet opérateur économique et conseiller communal sont partis de sa démission du parti du président Alpha Condé, le RPG arc-en-ciel, et son appel à la population de bouder la réception du président de la République à N’Zérékoré. Fassou Goumou a été arrêté dans la soirée d’hier, jeudi 14 novembre 2019, et conduit au commissariat central par des agents des services de sécurité de N’zérékoré.

Selon un de ses proches, qui s’est confié au correspondant local de Guineematin.com, des agents de la police sont allés au domicile de Fassou Goumou pour le chercher. Mais, il n’y était pas. Après avoir appris cette information de son entourage, le conseiller communal a alors décidé de se rendre lui-même au commissariat central pour s’informer. « Et, c’est quand il est parti au commissariat qu’il a été arrêté et conduit en détention », nous précise-t-on.

Mais, l’ancienne tête de liste du RPG arc-en-ciel aux dernières élections communales ne manque pas de soutien à N’zérékoré. Dans la matinée de ce vendredi, 15 novembre 2019, plusieurs jeunes ont appelé à des manifestations pour exiger sa libération. Actuellement (9 heures), ces jeunes sont reçus par les sages qui ne souhaitent pas des perturbations dans la ville.

A suivre !

De N’Zérékoré, Foromo Gbouo LAMAH pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin