Alors que débat autour d’une éventuelle modification de la Constitution guinéenne pour permettre au président Alpha Condé de briguer un troisième mandat fait rage, le député Amadou Damaro Camara tente de relativiser cette situation. Le député et chef de la majorité présidentielle à l’Assemblée nationale a déclaré que même en France la Constitution a été modifiée.

Et, ces propos ne laissent bien évidemment pas Dr Fodé Oussou Fofana indifférent. Le vice-président de l’UFDG et président du groupe parlementaire des Libéraux-démocrates au Parlement répond à son collègue en lui disant de bien faire la différence modification de la Constitution et proposition d’une nouvelle Constitution. Il a contacté Guineematin.com pour se prononcer sur la question.

Décryptage !

« J’ai suivi Damaro qui, pour justifier leur projet de nouvelle Constitution, dit que même en France, on a modifié la Constitution. Je vais lui dire que personne n’est contre une modification de la Constitution parce qu’une modification d’une Constitution est tout à fait normal. Dans tous les pays, il peut arriver qu’on modifie la Constitution. Mais, je précise que c’est seulement certains articles qu’on modifie. Il ne faut cependant pas faire l’amalgame entre modification de la Constitution et proposition d’une nouvelle Constitution.

En Guinée, ce qu’ils sont en train de proposer, ce n’est pas une modification mais c’est une nouvelle Constitution. Et c’est là qu’on a dit que nous ne sommes pas d’accord. Nous ne sommes prêts à accepter cela. Et puis, on n’est pas en France, on n’est pas aux Etats-Unis, on est en Guinée. Nous avons une Constitution qui limite à deux le nombre de mandats présidentiels. Il faut respecter cela.

Pourquoi monsieur Alpha Condé attend à une année de la fin de son second mandat pour proposer une nouvelle Constitution ? Il veut proposer une nouvelle Constitution, passer à une quatrième République pour s’offrir un nouveau mandat. Est-ce que tous les chefs d’Etat qui vont arriver en Guinée vont proposer une nouvelle Constitution ? Nous disons non ! Donc ce n’est pas la peine que les Damaro se mettent à créer une confusion, parce que ça ne va pas marcher ».

Propos recueillis par Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com
Tel. 62812462

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com