La visite effectuée par le président Alpha Condé à N’zérékoré et les propos qu’il y a tenus ont été entre-autres points débattus au cours de l’assemblée générale de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) de ce samedi 23 novembre 2019. Le président de la séance, Kalémodou Yansané, a dénoncé les promesses que le président continue de faire alors qu’il est à quelques mois de la fin de son mandat, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Le weekend dernier, le président Alpha Condé était l’hôte des populations de N’zérékoré. Les promoteurs du 3ème mandat en ont profité pour exprimer leur position sur le sujet. Comme il sait bien le faire, Alpha Condé n’a manqué l’occasion pour se livrer à son exercice favori de faire des promesses aux populations venues des 4 coins de la région. Une situation qui n’a pas échappé à Kalémodou Yansané. « On a envoyé des cargaisons, des contingents, l’armée, la police, le gouvernement,… on a envoyé des camions dans tous les petits villages pour transporter les paysans, comme on le faisait au temps du PDG-RDA. Les ministres ont été à N’Zérékoré et ont dépensé des milliards pour préparer l’esprit de la population de N’Zérékoré. Le Président est venu, il dit qu’il va ouvrir Zogota, il va ouvrir Simandou. Mais qui a fermé Zogota ? Qui a tué les gens a Zogota ? Qui a fermé Simandou ? Alors, si le Président dit aujourd’hui qu’il va ouvrir Zogota et Simandou, attendons de voir. Avant qu’il ne soit Président, il avait fait des promesses, il a dit: moi Alpha Condé, 3 ans après mon accession au pouvoir, la Guinée ne va plus importer le riz. Il est à sa 9ème année, c’est le riz importé qu’on mange encore en Guinée. Il a dit aussi : en 5 ans, je vais rattraper le retard de 50 ans. Au lieu rattraper le retard, il a enfoncé la Guinée pour des années encore », a lancé le vice-président du principal parti d’opposition.

Kalémodou Yansané s’est montré très amer contre les déclarations du président Condé sur les autopsies des corps des manifestants tués à bout portant à Conakry. « Toujours à N’Zérékoré, le Président a dit qu’on sera surpris des résultats de l’autopsie des jeunes qui sont morts sur l’axe. Nous avons entendu également que la plupart des jeunes ou la totalité des jeunes qui ont été assassinés, ont été tirés à bout portant mais aux dos. Ça veut dire quoi ? Ça veut dire que l’autopsie est terminée, ou qu’Alpha Condé est charlatan, un joueur de cauris, ou un médecin. Il connaît déjà les résultats. Quand on tire sur quelqu’un au dos, ça veut dire que l’intéressé est entrain de fuir, tu l’as poursuivi et tu lui as tiré sur le dos. C’est aussi simple que ça. Si quelqu’un te fait face, qu’il a renoncé à l’hostilité, que tu sois chrétien, que tu sois musulman ou croyant, tu vas savoir que le jeune que tu tues là a le même âge que ton enfant à la maison. Mais, tout se payera. Courte queue se payera toujours contre courte queue. Tout ce qu’on a fait au Général Lansana Conté vieillissant, ceux qui étaient à la base, si Dieu le veut bien, ils vont subir le même sort », a-t-il martelé.

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Tél. : 00224 622919225 / 666919225

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin