Déclaration : les commerçants dénoncent la politisation de la chambre de commerce

L’union des Commerçants pour la Prospérité des Activités Economiques (UCPAE) a suivi la déclaration de certains opérateurs économiques pour un soutien à l’idée d’une nouvelle constitution, dans le cadre des consultations initiées par Monsieur le Président de la République et menées par son Premier Ministre depuis le 20 Septembre 2019.

Pour un rappel, le rôle des opérateurs économiques à travers les confédérations patronales et la chambre de commerce est loin de s’immiscer dans un débat politique. Au contraire, les acteurs économiques contribuent étroitement, en collaboration avec l’Etat, à l’essor du Secteur Privé : vecteur de développement et de croissance par le biais de l’entrepreneuriat et des investissements locaux et étrangers au niveau du secteur primaire (agriculture, élevage, pêche, exploitation forestière, mines, industries, etc.) afin de favoriser le développement socio-économique et culturel dans tous les pays à travers le monde.

Par conséquent, l’UCPAE informe l’opinion nationale et internationale que ces déclarations n’engagent que les personnes qui les ont faites et se désolidarise totalement de cette prise de position qui expose dangereusement la vie et les activités des opérateurs économiques locaux et étrangers en République de Guinée.

Sur ce, il est inadmissible et inacceptable à nos yeux de politiser la chambre de commerce et les confédérations patronales et cela, quels que soient les motifs.

Ainsi, au vu de la situation actuelle, l’UCPAE lance un appel aux autorités du Pays, à un sens de responsabilité pour éviter à la Guinée un lendemain incertain qui aura un impact négatif sur les activités socio-économiques en Guinée et dans la Sous-Région.

Conakry, le 30/09/2019

Pour le Bureau Exécutif

Le Vice-Président

Elhadj Mamadou Bhoye DIALLO

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS