La répression meurtrière des manifestations du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) contre le 3ème mandat a dominé les débats ce samedi, 16 novembre 2019, au siège du Parti des Démocrates pour l’Espoir (PADES). Dr Ousmane Kaba, le président de cette formation politique, a dénoncé les agissements du pouvoir Alpha Condé qui procède à des assassinats ciblés pour saborder le FNDC en vue de réduire son combat sous le prisme ethnique, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

C’est un Dr Ousmane Kaba très remonté qui a pris la parole ce samedi devant ses partisans. Il a dénoncé la répression de la marche du FNDC dont son parti est membre dans la contestation du projet de 3ème mandat. « Le jeudi 14 novembre, tout le monde a vu la répression de la marche en Guinée. C’est le lieu de rendre hommage à tous les manifestants, de rendre hommage à tous nos leaders qui ont accepté d’aller braver les gaz lacrymogènes et qui sont prêts hier, aujourd’hui et demain à se battre pour que notre jeunesse puisse vivre dans un pays libre et prospère et dans un pays démocratique. C’est la raison pour laquelle nous condamnons avec la dernière énergie la répression qui en train de s’abattre, la dictature que notre pays est en train de connaître ».

Par ailleurs, Dr Ousmane Kaba a tiré à boulets rouges sur le pouvoir du président Alpha Condé qui procède par des assassinats ciblés dans le dessein de diviser les guinéens. Mais, prévient-il, ça ne marchera pas. « Tout le monde se rend compte que les enfants d’une communauté particulière sont visées en Guinée. Mais, c’est fait exprès, c’est pour diviser le peuple de Guinée, c’est pour que nous allions à la guerre civile. Mais, ça ne se passera pas de cette manière. Ici comme ailleurs, la Guinée restera unie. Aujourd’hui en Guinée, c’est la guerre entre le Bien et le Mal, c’est la guerre entre la démocratie et la dictature. Ils veulent nous entraîner dans une guerre ethnique, mais ils n’arriveront pas. Personne n’arrivera à diviser la Guinée, nous sommes là à veiller à cela, pour qu’on sache qu’en Guinée, nous allons résister ensemble, main dans la main, pour gagner la liberté de notre pays. Comment voulez vous que nous acceptions, 60 ans après l’indépendance, la nouvelle colonisation ? Là, c’est de là qu’il s’agit », a laissé entendre le président du PADES.

Devant ces velléités du pouvoir à détruire le FNDC, Dr Ousmane Kaba invite à l’union sacrée pour préserver notre pays des affres d’une guerre civile. « Je lance un appel à tous les partis politiques, de savoir que nous allons continuer à nous battre tous les jours, tous les guinéens, main dans la main contre la dictature. Dans une Guinée unie, nous allons nous donner la main, parce qu’ils cherchent à nous diviser, ils cherchent à ce qu’il y ait une guerre civile en Guinée, mais il n’y aura pas de guerre civile en Guinée », martèle-t-il.

Enfin, le président du PADES a dénoncé les souffrances endurées par les guinéens à cause de mauvaise gestion qui caractérise le pouvoir en place.

Fatoumata Diouldé Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin