Comme on le sait, les membres du gouvernement, les hauts cadres de l’Administration, les fonctionnaires, élèves et les militants de la mouvance présidentielle ont été mobilisés hier, jeudi 31 octobre 2019, pour soutenir le président Alpha Condé dans sa volonté de changer la Constitution pour continuer à diriger la Guinée après son deuxième et dernier mandat.

Mais, ni à l’aéroport (point de départ de la manifestation de soutien), ni au palais du peuple (lieu du meeting), encore moins à la présidence de la République n’a accepté de s’adresser à ses partisans. C’est seulement dans la soirée de ce vendredi, 1er novembre 2019, que la présidence de la République a diffusé un communiqué intitulé « Mobilisation du 31 octobre : Les remerciements du Président Alpha Condé ».

Ce texte attribue un seul message au chef de l’Etat à l’endroit de ses partisans : « Je vous ai entendu ». Mais, aucun mot sur la marche projetée par le FNDC le lundi prochain sur l’autoroute Fidel Castro, ni sur les morts dont les corps sont gardés par le pouvoir, malgré la demande pressante des parents et des défenseurs de la Constitution…

Guineematin.com vous propose, ci-dessous, l’intégralité de ce communiqué de la présidence guinéenne :

Mobilisation du 31 octobre

Les remerciements du Président Alpha Condé

Le Président de la République, le Professeur Alpha Condé, félicite et remercie l’ensemble des militantes, militants, sympathisantes et sympathisants, pour l’impressionnant accueil qui lui a été réservé lors de son retour de Russie, Turquie et France, le 31 octobre 2019.

Le Président Alpha Condé tient à magnifier l’esprit de paix et de discipline qui a prévalu lors de cette mobilisation et est également reconnaissant à l’endroit de la CODENOC et du Gouvernement ainsi qu’à tous ceux qui se sont déplacés pour participer à cet accueil.

Le Professeur Alpha Condé félicite l’ensemble des Forces de défense et de sécurité pour l’encadrement de cet événement.

Le Chef de l’Etat tient surtout à remercier les femmes et les jeunes qui ont tenu, de 8h00 du matin à 19h00, dans la discipline, la joie et la fraternité, à lui adresser différents messages par rapport à leurs attentes du moment.

A l’ensemble de ces masses populaires de tout âge, tout sexe et toutes ethnies confondues qui se sont exprimées ce 31 octobre par leur mobilisation ou par leurs messages, le Président de la République tient à dire ceci : « Je vous ai entendu ».

Le Bureau de Presse de la Présidence

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin